Cette journée était faite pour aller à la cascade de Mahua qui est à quelques heures de Kota Kinabalu. Nous avons pris un mini bus à 7h30. Nous sommes ensuite sortis de la ville en contemplant les alentours et en écoutant les veilles histoires de Kota Kinabalu comme la marche de la mort de Sandakan ou l’évolution de la ville après les années 50 raconté par Uncle Luck, le guide. C’est toujours intéressant d’apprendre sur le pays dans lequel tu es. Par la suite, nous sommes arrivés dans la campagne où nous avons vu plein de villages et maisons traditionnelles. Nous nous sommes aussi arrêtés dans un petit marché sur le côté de la route avec quelques stands où nous avons acheté des bananes et un ananas. Sur le chemin, nous avons pu admirer de magnifiques paysages comme celui du Mont Kinabalu, des jolies vallées ou bien la ville de Kota Kinabalu vue en hauteur.

 

Le jardin des papillons

Après une bonne heure et demie de voiture, nous avons fait un stop au parc de Kipandi: un jardin de papillons. Quand nous sommes arrivés au portail, il indiquait « closed » mais Uncle Luck a tout de même réussi à entrer et trouver le monsieur travaillant ici. Nous avons donc pu garer le bus. Avant de rentrer dans le parc, nous n’avons pas oublié de mettre du produit anti-moustiques puisqu’il y avait un peu plus de moustiques à cause des plantes et du climat. Le guide du parc nous a alors tout expliqué sur les fleurs que nous pouvons trouver à Bornéo ou en Malaisie. C’était très intéressant parce que Bornéo a une énorme variété de fleurs,  d’arbres et d’animaux. Après nous avoir parlé des plantes, nous sommes rentrés dans une grande salle avec plein d’espèces que l’on trouve à Bornéo comme les araignées, les papillons…etc. Une fois qu’on savait tout ou presque sur les insectes de Bornéo, nous avons marché dans le parc qui nous offrait une vue à couper le souffle. Sur notre chemin, nous avons rencontré une plante appelée Népenthes rajah qui est une petite plante carnivore qui mange les insectes et qui se trouve à Bornéo en particulier. Je trouve cela très captivant. Après tout, nous nous sommes rendu dans la serre aux papillons et c’était magnifique ! Tous les papillons volaient autour de nous. Et puis nous avons marché jusqu’au bus pour rejoindre la route…

Les rizières

Sur la route pour la cascade de Mahua qui était très charmante, ainsi que la vue, il y avait beaucoup de petits villages où les gens avaient l’air d’être heureux. Après peut-être une demi-heure, nous avons aperçu des rizières et nous nous sommes arrêtés pour voir de plus près. C’est alors que nous avons rencontré cet homme qui travaillait dans la rizière. Il nous a gentiment laissé marcher autour des champs pour prendre de magnifiques photos. Il nous a aussi montré comment faire sécher le riz pour le vendre. Après tout ça, nous avons repris la route. Nous avons même eu la chance de voir plein de plantations d’ananas et d’autres rizières.

rice field with coconot palm borneo

Tambunan Padi Field Borneo

Rizières à Tambunan

La cascade de Mahua

Nous avons ensuite atteint la cascade de Mahua, il faisait plus frais qu’aux endroits précédents. Nous avons marché quelques mètres jusqu’à la caisse pour avoir les tickets. Il faisait assez sombre parce que les arbres cachaient le soleil. Certains arbres faisaient plus de 20 mètres, c’était gigantesque, je me sentais toute petite ! Après avoir fait 200 mètres de marche, nous avons traversé la rivière grâce à un pont et nous étions arrivés à la magnifique cascade. La cascade était assez puissante ce qui créait de la vapeur d’eau mais c’était bien agréable et rafraichissant après la petite balade. Après avoir pris plein de jolies photos et s’être baignés pour les plus courageux, nous sommes retournés à l’entrée et nous nous sommes arrêtés dans un restaurant pour manger. Il y avait du riz, du poulet au gingembre, des crevettes, de la soupe, des légumes locaux, de l’omelette aux oignons et du thé glacé. C’était délicieux et les serveurs étaient aimables et souriants.

Access Mahua Waterfall Tambunen

Sur le chemin de la cascade…

 

Mahua Waterfall Tambunen

Arrivée à la cascade

Après ce merveilleux repas, nous avons repris la route pour rentrer à Kota Kinabalu. Je pense que tout le monde était fatigué, c’était donc l’heure d’une petite sieste… Nous avons ensuite visité deux villages et Uncle Luck nous a expliqué la vie des gens au village, c’était très captivant. Quelques heures après, nous avons regagné la ville et avons fait un dernier arrêt à Penanpang où nous avons vu une magnifique rizière de plusieurs hectares et étions de retour vers 17h.

Rice field Tambunan

Cette journée était pleine de nouvelles choses et endroits que je n’avais jamais vu. C’était très intéressant et une sublime expérience.